Pour aller plus loin : Les composts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour aller plus loin : Les composts

Message  Admin le Dim 24 Fév - 14:54

Pour aller plus loin : Les composts

Le sol peut-être enrichi et préparé de différentes façons. Dans le jardin, il est préférable de le faire organiquement, soit en utilisant des matières vivantes (engrais vert), soit en utilisant des matières en décomposition (compost, fumier) ; ceci est moins nocif pour l'homme et dans beaucoup de cas moins coûteux que les fertilisants non organiques ou chimiques.
L'utilisation de certaines productions comme engrais vert est pratiquée depuis des générations. Il s’agit de cultiver une plante sur une terre improductive et de l'y enterrer ensuite sans la récolter. Ceci apporte à la fois des matières organiques (pour une meilleure texture) et des substances nutritives pour fertiliser le sol ; de cette façon, on peut réduire ou même supprimer entièrement les engrais chimiques.
Quand l'engrais vert est enterré dans le sol, il se décompose, de la même manière qu'un compost, laissant une certaine quantité d'humus dans le sol, ce qui est essentiel pour sa structure et pour sa texture. Il laisse des résidus d'éléments nutritifs qu'il produit en poussant. Pour les plantes A enracinement profond, des éléments importants des couches inférieures remontent à la surface et sont alors bénéfiques aux plantes à enracinement de surface qui seront plantées après l'engrais vert. Les plantes légumineuses (pois et lupins, par exemple) peuvent faire office d'engrais azoté. Elles vont stocker de l'azote, un élément essentiel à la croissance des plantes, et le fixer dans le sol où il sera utilisé.
Un autre avantage des engrais verts est qu'ils agissent comme des cultures intercalaires. Dans de nombreuses régions, le sol reste nu entre la période des récoltes et celle des semailles, expose par conséquent à l'érosion provoquée par le vent et les eaux de ruissellement. Une culture intercalaire à croissance rapide permet de prévenir ce phénomène. Cela permet aussi de protéger la parcelle des mauvaises herbes.
Pour être plus efficace, la culture intercalaire doit être semée aussitôt après la récolte de la plante principale. Le sol pourra alors être retourné on juste ratisse selon l'état dans lequel il se trouve. Les graines peuvent être dispersées ou semées en sillons. Juste avant la période des semailles de la culture principale, l'engrais vert est haché et broyé puis enterre dans le sol. La culture intercalaire ne doit pas arriver au stade de floraison. Si elle fleurit et ensuite monte en graines, il y aura à nouveau une récolte au détriment de la culture principale plantée après.
Certains engrais verts, comme la moutarde, poussent très facilement et peuvent être plantés sur des parcelles vacantes pendant quelques semaines seulement. Les cultures à enracinement profond, les légumes par exemple, doivent être laissées pendant de plus longues périodes pour que cela soit profitable.


Les composts

De tous les matériaux utilisés pour enrichir le sol, en incluant les produits chimiques, le plus efficace est assurément la matière organique en décomposition ou le compost. Non seulement il apporte des éléments nutritifs essentiels, mais aussi de l'humus fibreux qui améliore la texture du sol et sa structure. Il bonifie également les terrains lourds en produisant une terre de texture légère et moyenne qui retient l'humidité. II en retient juste assez pour les besoins de la plante sans que celle-ci soit entourée d'eau stagnante, chose que peu de plantes supporteraient.
Le compost peut être constitué de plantes délibérément produites à cet effet, la consoude (Symphytum x uplandicum) en étant un très bon exemple, ou de déchets organiques de jardin. Il est surprenant de voir que bon nombre de déchets de fruits et de légumes sont d'origine ménagère¬
Dans sa forme la plus simple, le compost est juste un empilement de mauvaises herbes, de tontes de pelouse, de déchets de taille avec, quelquefois, un peu de fumier de ferme. Ce tas va se réchauffer, produisant une chaleur et une moiteur providentielle aux bactéries alors prête à se mettre à l'ouvrage pour décomposeur le compost. Un container It compost peut activer ce processus. Le container va non seulement préserver le tas, mais aussi maintenir sa température et empêcher la pluie de pénétrer dans les couches. Un bac à compost peut être réaliste en différents matériaux à condition qu'il y ait des trous pour permettre
l'air de circuler et un couvercle pour garder la chaleur et préserver de la pluie, un vieux tapis ou une feuille de plastique pouvant être utilisée à cet effet.
Le compost, pour être d'une efficacité maximale, doit être dispose en couche : une couche de tontes de pelouse, suivie d'une couche de déchets ménagers, suivie elle-même de mauvaises herbes et ainsi de suite, chaque couche ayant une quinzaine de centimètres d'épaisseur. Toute matière, comme la tonte de pelouse, pouvant constituer un amalgame compact doit être mélangée à une autre matière pour l'aérer. Les bactéries, qui sont indispensables à la fabrication d'un compost, ont besoin d'azote pour générer le processus. Le fumier de ferme est idéalement azoté, mais on peut acheter des activateurs spéciaux pour compost si le fumier n'est pas efficace. Une couche de terre de surface peut être ajouté toutes les 3 on 4 couches. Pour empêcher le compost de devenir trop acide, on peut rajouter de la chaux. Le compost ayant également besoin d'eau, durant les périodes sèches, on procédera à un arrosage de quelques seaux d'eau.
On évitera de mettre des plantes en germination dans le compost, la température de celui-ci n'étant jamais assez élevée pour les détruire. Ne pas utiliser non plus de matières infectées ou malades, par exemple les tiges des choux trop fibreuses et épaisses pour se décomposer.



Les différents composts
Certains composts ont des qualités particulières. D'aucuns sont riches en éléments nutritifs, d'autres, en revanche, ont des effets presque négligeables sur le sol.
L'écorce compostée : plus facilement utilisée depuis quelques années ; contient peu d'éléments nutritifs, mais est riche en humus. Particulièrement utilisé comme paillis.
Le guano : engrais très fort qui doit être stocké avant utilisation. Très efficace pour activer le processus de décomposition.
Le fumier fermier : le fumier de ferme avance contenant des litières de bovins, de chevaux, de moutons ou de porcs est excellent pour préparer le sol. Riche en éléments nutritifs et en humus, grâce à la paille. Contient souvent des germes : ne pas utiliser comme paillis.
Le feuillage : plus long à se décomposer que la plupart des déchets verts, mais riche en humus et en éléments nutritifs. Donne de très bons résultats quand il est utilisé comme paillis.
Les Algues : très bon matériau contenant des éléments
nutritifs. A enfouir dans le sol peut-être utilisé comme paillis.
Le houblon : résidus de la fabrication de la bière contient peu d'éléments nutritifs, mais efficaces mélange a de l'humus ou comme paillis.
Le compost à champignons : divers mélanges sont utilisés pour la production des champignons, souvent à base de fumier fermier. Riche en éléments nutritifs, à utiliser comme paillis, contient aussi de la chaux, par conséquent à ne pas utiliser sur les variétés qui ne la supportent pas.



PLANTES QUI FIXENT L'AZOTE
Feve (Vicia faba). Remplace les engrais azotés et beaucoup d'autres engrais verts. On peut la laisser monter en graine pour en cueillir d'abord les gousses. Se semé au printemps et en automne. Se fauche et s'enterre A n'importe quel moment, y compris quand elle est en graine.
Lupin (Lupines angustifolius). Plante A racines profondes qui procure de l'azote et des phosphates au sol. Se semé au printemps et se fauche et s'enterre juste lorsque les boutons floraux se forment. Une seconde récolte est possible en automne.
Luzerne (Medicago sativa) ou alfalfa. Racines très profondes. Intéressant pour fixer l'azote. Améliore le sous-sol. Semi au printemps ou en automne. S'enterre l'année suivante au printemps ou en automne.
Luzerne houblon (Medicago lupilina). Fixateur d'azote de la même famille que la luzerne. Semi au printemps ou en automne. S'enterre quand nécessaire.
Petite vesce aigrettee I Vicia rillosa). Bon fixateur. Supprime les mauvaises herbes pour l'hiver. Se semé en automne et s'enterre au printemps suivant.
Trèfle (Trifolium hybridum). Bon pour l'azote. Excellent pour les sols lourds et humides. Semis au printemps ou en automne. S'enterre quand nécessaire.
Trèfle rouge (Trifolium pratense). Bon fixateur d'azote, facile à produire, croissance rapide. Semis au printemps. S'enterre profondément en automne.
Vigna (Vigna unguiculata). Fixateur d'azote utilise également pour ameublir les sols trop compacts. Semis au printemps. Se fauche et s'enterre quand elle est mitre.
PLANTES QUI NE FIXENT PAS L'AZOTE
Consoude (Symphytum x uplandicum). A la différence des autres plantes qui s'enterrent là où elles poussent, celle-ci est cultivée à part et se récolte.
Les feuilles, pleines d'azote et de sels minéraux, sont dures. Elles sont enfouies dans les champs à bonifier.
Millet (Millium effustun). Un bon engrais vent pour les sols secs et pauvres.
Se sème au printemps et s'enterre avant la floraison.
Moutarde (Sinapsis alba). Le plus connu des engrais verts. Croissance et développement très rapides. Excellent pour lutter contre les mauvaises herbes. Se semé quand on veut. S'enterre à n'importe quel stade de développement avant floraison.
Phacelia (Phacelia tanacetifolia). Croissance et montée en graine rapides. Se sème à la fin du printemps et s'enterre à la fin de l'été.
Ray Grass d'Italie (Lolium multiflorum). Croissance rapide et importante. Se sème au cœur du printemps et s'enterre avant la floraison.
Sarrasin (Fagopyrum esculentum). Bon pour les sols acides. Système radiculaire important et vigoureux. Croissance importante. Semis au début de l'été. S'enterre quand il fane. Attire les insectes prédateurs des pucerons.
Seigle (Ecale céréale). Système radiculaire important et bonne montée en graine. Se sème en automne et enterre au printemps.

Les plantes pour engrais vert

Admin
Admin

Messages : 17
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Foix

Voir le profil de l'utilisateur http://eco-centres09.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum