[Guide ADEME] Eco-Mobilité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Guide ADEME] Eco-Mobilité

Message  Admin le Mar 25 Juin - 14:08

Grâce au Plan de Déplacements Etablissement Scolaire (PDES), les élèves se rendent à l’école, au collège ou au lycée en se déplaçant de manière sûre, bénéfique pour la santé et plus respectueuse de l’environnement.

L'ADEME propose un dossier : Se déplacer autrement,  on est tous gagnants !

Les bus pédestres et cyclistes évitent le recours systématique au véhicule des parents, en offrant une solution de transport non motorisée et sécurisée.
Ils permettent de limiter le nombre de voitures aux abords des écoles et réduisent ainsi les risques d’accidents, les nuisances sonores et la pollution.

Quelques exemples :

Les bus pédestres : 
Comme pour le bus cycliste, le bus pédestre est un mode de ramassage scolaire. Un groupe d’élèves à pied est accompagné par des adultes, entre les zones d’habitations et l’établissement scolaire en suivant un parcours prédéfini.
Comme pour les lignes de bus, le parcours est matérialisé par différents arrêts. Les enfants joignent le groupe le matin à des horaires fixes et prédéterminés et sont reconduits l’après-midi après l’école à ces mêmes arrêts.
Pour escorter un groupe d’enfants, il faut compter au minimum deux adultes. Plus il y a d’accompagnateurs volontaires, plus la présence de chacun d’eux peut être alternée, ce qui nécessite la bonne coordination de tous.
Des bus pédestres peuvent exister sous différentes appellations : Carapatte ® , Trottibus, 1000 Pattes, Rest’apattes, Pédibus…

Cibles :
Les bus pédestres constituent des actions tout à fait pertinentes pour les écoles maternelles et élémentaires, situées majoritairement à moins de 1 kilomètre du domicile.


Les bus cyclistes :
Un bus cycliste est un mode de ramassage scolaire constitué d’un groupe d’élèves, encadré par des adultes (généralement des parents volontaires ou des retraités), qui effectue à vélo le trajet entre les zones d’habitations et l’établissement scolaire.
Au collège, le bus cycliste doit être adapté afin de prendre en considération le besoin d’autonomie des élèves. Des collégiens, accompagnés ou non, peuvent ainsi se retrouver aux arrêts de l’itinéraire afin de se rendre ensemble jusqu’au collège. Les accompagnateurs peuvent disposer d’une formation aux règles de sécurité des déplacements en groupe ou passer “l’agrément vélo” de l’Education Nationale. 
Les bus cyclistes existent sous différentes appellations : Caracycle ® , Vélobus, Cyclobus…

Avantage :
Les bus cyclistes permettent de couvrir une distance plus importante qu’à pied.
Cibles :
Les bus cyclistes conviennent aux collégiens et aux élèves de CM1 et CM2 capables d’effectuer des déplacements à vélo.


 Le covoiturage :  
Le covoiturage consiste à partager un véhicule avec une ou plusieurs personnes effectuant le même trajet. La mise en œuvre d’un système de covoiturage régulier  pour  covoiturage  des  enfants  relève  de  la responsabilité des parents.
Le covoiturage, se justifie si les  élèves ne peuvent pas venir facilement à pied, à vélo ou en transports collectifs. Le PDES peut prévoir le déploiement d’outils spécifiques pour mettre en relation les parents intéressés, comme par
exemple :
  • un site Internet ;
  • affichage de petites annonces, dans l’établissement ;
  •  une liste de contacts des parents ressources, classée par sites géographiques.
Avantage :
Cette solution est particulièrement appréciée lorsque les distances sont trop longues à parcourir à pied ou à vélo et en cas d’insuffisance de dessertes en transports en commun.
Cibles :
Collégiens et lycéens dont les établissements scolaires sont généralement plus éloignés du domicile. A l’école maternelle ou élémentaire, le covoiturage est pertinent si l’établissement est trop éloigné du domicile. C’est le cas notamment dans les zones
rurales. Le covoiturage peut également servir à déposer des élèves devant l’arrêt d’un bus (pédestre, par exemple).


   Les transports en commun :   
Le ramassage scolaire en car organisé par la collectivité locale reste le mode le plus simple en zone rurale et d’habitat dispersé. Dans les agglomérations, différentes actions peuvent être conduites en partenariat avec les collectivités locales et
les autorités organisatrices des transports urbains, comme par exemple :
  •  faire connaître l’offre disponible en Trains Express Régionaux, bus de ville, métros ou tramways ;
  •  mettre  en  place  un  dispositif  spécifique d’accompagnement de collégiens et de lycéens, par des parents volontaires et des agents du réseau de transports.



De nombreuses autres thématiques sont développées dans le dossier.
Bonne lecture

Admin
Admin

Messages : 17
Date d'inscription : 05/02/2013
Localisation : Foix

Voir le profil de l'utilisateur http://eco-centres09.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum